Canasta

Il s’agit d’une variante du rami. Pour la petite histoire, ce jeu semble être originaire d’Uruguay dans les années 1940. Il fut ensuite amené en Argentine et de là, gagna les États-Unis vers 1949. Pendant les années 1950, la canasta a été très en vogue en Amérique, en Grande-Bretagne et en Europe.

jeu du canasta

But du jeu

Le but du jeu est d’allonger les combinaisons abaissées par l’équipe pour réaliser une canasta, formée de sept cartes identiques.

Nombre de joueurs

2 à 6 joueurs (généralement 4).

Nombre de cartes

Deux paquets de cinquante-deux cartes et quatre jokers.

Règles de la Canasta

Comme dans tous les jeux de rami, la canasta consiste principalement à assembler des combinaisons de cartes. La canasta se joue généralement à quatre joueurs dont chacun reçoit onze cartes. Le reste du paquet est disposé face cachée au centre de la table et constitue la pioche, la carte du dessus étant retournée à côté pour former une pile de rebut. Si cette carte est un as, un deux, un joker ou un trois, il faut continuer à retourner des cartes jusqu’à ce qu’une carte, dont la valeur est comprise entre le quatre et le roi, apparaisse.

Les combinaisons de la canasta se limitent à des groupes de cartes de même hauteur. On ne tient pas compte des combinaisons de cartes qui se suivent. On peut commencer ces combinaisons avec trois ou quatre cartes de même hauteur (brelan ou carré) et les compléter au cours du jeu, les joueurs alimentant toujours leurs propres combinaisons et jamais celles des adversaires. Les jokers et les deux peuvent remplacer n’importe quelle carte mais ne doivent pas figurer à plus de trois par combinaison. Chaque joueur, tour à tour, prend une carte au talon et se défausse d’une carte, face découverte, sur la pile de rebut. Le jeu est terminé lorsqu’un joueur peut étaler toutes ses cartes sous réserve que son équipe ait déjà une canasta étalée.

Chaque équipe compte alors la valeur des cartes étalées par chacun. Chaque carte a une valeur conventionnelle : 50 pour le joker, 20 pour l’as ou le deux, 10 pour le roi, la dame, le valet, le dix, le neuf ou le huit, 5 pour les autres cartes. À ces points s’ajoutent les primes de 300 points par canasta, de 500 si celle-ci ne contient ni joker, ni deux, de 100 par trois de cœur ou de carreau étalé, de 100 pour avoir terminé le jeu. On retranche le nombre de points des cartes qui sont restées dans les mains des joueurs. La partie officielle se joue en 5 000 points.

Tableau comptage des points

Joker 50 points
As et 2 20 points
Roi, Dame, Valet, 10, 9 et 8 10 points
7, 6, 5 et 4 5 points
3 noir 5 points

*Moins le nombre de points correspondant aux cartes qui restent en main.

Canasta pure 700 points
quatre 3 rouges 400 points
Canasta impure 300 points
3 rouge 100 points

*Plus 100 points supplémentaires si un joueur termine en un seul coup (si aucune combinaison n’avait été validée préalablement par l’équipe).
*Moins les points correspondant aux 3 rouges si l’équipe n’a posé aucune combinaison durant la manche.

 

Variantes

Une variante connue consiste à tirer les cartes de la pioche deux par deux (parties à deux joueurs).

Une règle alternative / variante / question ?