La Bonne Paye

La Bonne Paye, également connu sous le nom de Jour de Paye chez nos amis Québecois, est un jeu de société basé sur le hasard et la stratégie, à la croisée entre le Monopoly et le jeu de l’oie.

jeu de la bonne paye

But du jeu

Gérer au mieux son argent afin d’être le plus riche à la fin de la partie.

 

Nombre de joueurs

La Bonne Paye permet de jouer de 2 jusqu’à 6 joueurs .

 

Matériel

– Un plateau de jeu composé d’un calendrier, représentant les 31 jours du mois,

– 1 dé,

– 6 pions distinctifs,

– 1 liasse de billets,

– 6 livrets «  Épargne »

– 80 cartes « Courriers »

– 16 cartes « Prêt »

– 16 cartes « Transactions »

 

Règle du jeu

– L’ancien jeu étant en Francs et le nouveau en Euros, il suffit de convertir les sommes pour jouer avec la monnaie de votre choix, sachant que les Euros doivent être multipliés par 10 pour obtenir des Francs.

– Un joueur est désigné comme banquier.

– Chacun des joueurs reçoit : un pion, un livret d’épargne, 650 € ( ou 6500 francs).

– La banquier conserve le tas de cartes « Prêt » mais pose sur le plateau les cartes « Transactions » et « Courriers » en tas distincts.

Les différentes cartes du jeu :

Cartes « Transactions »

– S’obtiennent une par une en tombant sur la case correspondante.

– En tombant sur une case « Vente », le joueur peut vendre sa carte et remporter la somme inscrite sur la carte.

– La banque offre une commission au joueur qui obtiendra la plus grande somme en lançant le dé.

Cartes « Courriers »

– Elles donnent des informations : les cartes postales et les annonces publicitaires sont des distractions tandis que les frais d’entretien, les factures, les primes d’assurances et les honoraires de médecin doivent être réglés au banquier à la fin du mois.

Cartes assurances « Médica » et « Caroto »

– Si vous êtes intéressé par ces assurances, payez la prime. Sinon, reposez la carte face cachée sur le talon.

– L’assurance « Médica » permet d’annuler les honoraires de médecin et l’assurance « Caroto » annule les frais de réparation de voiture.

Cartes « En cas de besoin »

– En cas de dette, elles offrent aux joueurs la possibilité de miser une somme (inférieure à 200 €) en lançant le dé.

– Le joueur lance alors le dé, et s’il obtient un 5 ou un 6, la banque lui offre sa mise multipliée par 10.

– Au contraire, si vous échouez et obtenez une somme inférieure, vous devrez verser la mise à la Caisse de secours.

– Si le dernier jour du mois, le 31, un joueur n’arrive plus à rembourser ses dettes, il peut choisir de mettre aux enchères ses cartes « Transactions » et « Assurances » aux autres joueurs.

– Si aucun joueur ne veut des cartes, il propose à la banque, qui peut les payer, ou non (à leur valeur exacte).

– Si ni les autres joueurs ni la banque n’en veut, il doit se retirer du jeu en raison de son insolvabilité.

Les cases du plateau de jeu :

« Dimanche »

– Elle est signe de repos et permet au joueur de passer son tour.

« Jours de courrier »

– Vous devez piocher autant de cartes dans le tas « Courrier » qu’indiqué sur l’enveloppe du facteur.

« Transactions »

– Le joueur puise une carte « Transaction ».

– Si vous êtes intéressé par l’achat, versez la somme indiquée à côté de « Prix d’achat ». Si le montant est trop élevé, vous pouvez retirer de l’agent de votre livret d’épargne, dans ce cas il faudra verser à la banque une somme forfaitaire de 100 €, ou vous pouvez encore demander un prêt. Les deux opérations peuvent être cumulées.

« Faites vos ventes »

– Cette case vous permet de vendre l’une de vos cartes « Transactions » à la valeur indiquée sur celle-ci. Le banquier vous verse la somme et la carte est remise en dessous du tas de cartes « Transactions ».

« Billets gagnants à la loterie (mardi 30)

– Jour de validation des billets de loterie : si vous avez des billets, vous avez gagné. La banque vous règle la somme gagnée et les billets sont remis sous le paquet de cartes « Courriers ».

– Les billets de loterie sont valables qu’un mois, au 31, ils sont remis en dessous des cartes « Courriers ».

« Partie de dé » → (10 du mois)

– Elle donne lieu à une partie de dé organisée.

– Tous les joueurs tentent leur chance en lançant le dé. Celui qui obtient le meilleur score remporte 200 € de la banque.

« Caisse électorale »

– Tous les joueurs doivent verser 100 € à la caisse.

– La somme appelée « Pot » est placée au centre du plateau. Le premier joueur qui obtient 6 avec le dé remporte le pot.

« Changement d’heures »

– Si quelqu’un tombe sur cette case, tous les autres joueurs reculent d’une case et prennent en compte l’intitulé de leurs nouvelles cases.

– Si un joueur arrive sur la case « Départ », il retourne à la case 31 et remporte 650 € de la banque.

« Jour de paye »

– En s’y arrêtant, vous devez :

1) Remportez 350 € de la banque.

2) Récupérez les intérêts de votre livret d’épargne.

3) Payez vos intérêts d’emprunts à la banque.

4) Réglez toutes vos factures accumulées (inscrites sur les cartes « Courriers »).

5) Remboursez ou non l’intégralité ou une partie de vos prêts.

6) Si vous en avez l’envie, retirez ou ajoutez de l’agent de votre livret d’épargne.

7) Redonnez au banquier les billets de loterie périmés et les cartes postales ou publicitaires.

8) Transmettez au banquier le mois que vous allez commencer et recommencez à jouer à partir du départ.

– Les joueurs doivent déterminer combien de mois va durer le jeu, c’est-à-dire combien de tours va durer le jeu (allant de 1 mois à 12 mois).

– Chaque joueur, dans le sens des aiguilles d’une montre, lance le dé et se déplace du nombre de cases indiquées sur le dé.

– Arrivé sur la case, le joueur suit les inscriptions, expliquées au-dessus.

– Vous avez la possibilité d’effectuer :

Des épargnes :

– Le banquier gère les opérations.

– Tant qu’un joueur possède une épargne, il ne peut emprunter.

– Le joueur dépose de l’agent sur son « Livret d’épargne » et recevra en fin de mois des intérêts (la somme divisée par 10).

– Les intérêts ne peuvent être touchés que si le joueur a déposé de l’agent sur son livret d’épargne avant le 23 du mois. Après le 23 du mois, aucun joueur ne peut déposer de l’agent sur son « Livret épargne ».

– Si un joueur fait un retrait, il doit verser 100 € à la banque (peut importe le montant retiré).

Les prêts :

– Le banquier gère les opérations.

– Le montant du prêt s’élève à 1 000 €

– Le banquier transmet l’argent à travers une carte de prêt.

– L’emprunteur doit verser à la banque les intérêts en fin de mois.

– Les sommes empruntées peuvent être conservées par le joueur pendant le mois de l’emprunt et les deux prochains mois sans être remboursées. Le prêt doit être remboursé le 31 du deuxième mois.

Hasbro

Crédits règles et visuels - Jeu édité par :

Amusez-vous aussi avec :

Taboo

Mastermind

Le jeu de Dames

Une règle alternative / variante / question ?