Whist

Le whist est l’un des plus anciens jeux de cartes et l’on en fait mention en Angleterre dès 1529. En 1742, Edmond Hoyle publia Petit traité sur le jeu de whist (A Short Treatise on the Game of Whist) et établit par la suite les règles qui devaient régir ce jeu pendant plus d’un siècle. Au XIXe siècle, l’écrivain et physicien britannique Henry Jones faisait autorité en matière de whist et il écrivit plusieurs ouvrages sur le sujet sous le nom de Cavendish. Le whist a encore évolué jusqu’à finalement donner naissance au bridge, dans la seconde moitié du XIXe siècle.

jeu de whist

Matériel

Un jeu de 52 cartes, avec les valeurs décroissantes suivantes : as, roi, dame, valet, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2.

Nombre de joueurs

Deux équipes de deux joueurs.

But du jeu

Le but du jeu est de faire le maximum des 13 plis (appelés levées pour ce jeu).

Règles du jeu

Les cartes sont distribuées une par une, face cachée, aux quatre joueurs ; la dernière carte, revenant au donneur (il y a donc 13 cartes par joueur), est retournée pour déterminer la couleur de l’atout. Le joueur assis à la gauche du donneur entame — c’est-à-dire qu’il joue la première carte de la première levée. Les autres joueurs jouent chacun à leur tour dans la même couleur. Le joueur qui pose la carte la plus élevée fait le pli et entame le pli suivant. Cependant, si un joueur n’a aucune carte de la couleur demandée, il peut couper en jouant une carte d’atout, qui l’emporte sur la plus forte carte de la couleur demandée. Si plusieurs joueurs jouent atout, c’est le joueur qui a posé la carte la plus forte qui ramasse la levée.

Comptage des points

Les équipes marquent un point pour chaque pli qu’elles emportent au delà du sixième pli (les 6 premières levées ne comptent pas). Une partie se joue en 7 points. Si un équipe parvient à faire les treize levées, elle réalise le chelem.

Amusez-vous aussi avec :

La bataille

Kem’s

Tarot

Une règle alternative / variante / question ?